Sèves Brutes | 3 | Présent

Sèves Brutes | Futur | Arrêt sur l'Image Gallerie

Qu’y a t-il de plus volatile que le présent ?

Au bout de notre souffle, dans le mot qui se prépare à franchir nos lèvres il est encore le futur, l’inspiration après l’expiration, l’expiration après l’inspiration, le futur encore. Le mot d’avant, la phrase d’avant l’inspire précédente, déjà le passé. Le clic de l’appareil photo immortalise ce qui passe. Le présent vécu est pourtant éternité.

A Arrêt sur l’Image Galerie, le présent se matérialise en un instant aléatoire entre ce qui se voit et ce qui n’apparait pas encore ou a déjà disparu. Mis ensemble la présence et l’absence, l’amour et la haine et tous les contraires se complètent. Le présent comme la somme du passé et du futur.

Sèves Brutes-Présent, est un dessin composé de 180 autres dessins de 50×65 cm , liant le blanc de l’absence et le rouge de la vie.  C’est une composition sans fin, tous les côtés se raccordent en une boucle infinie. Il s’assemble et se recompose en fragment, en ensemble ou en unité. Le vivant dans sa totalité, uni par des fils invisibles, inconscient de sa dimension.

Simplement posé sur le sol de la galerie, le dessin s’appréhende en passant dans des allées comme on visite un jardin.

Si les fragments du passé sont incrustés dans la cour du musée des Arts Décoratifs et du Design de Bordeaux, la vision de l’avenir, qui a été captée au Château Palmer, est restituée dans la salle arrière de Arrêt sur l’Image Galerie. Au centre, dans la pénombre, une boite sur laquelle sont projetées deux vidéos, abstraites en apparence. Le visiteur distrait et pressé peut manquer de voir les augures du futur car il lui faut s’approcher et traverser la projection pour accéder aux œilletons et aux secrets de ce qui sera. Dans la boite, reconstitution de notre intérieur, une vision onirique de ce qui vient est montrée. Le battement sous les vignes, le pas joyeux et inconscient de notre traversée de la vie, le dessin qui doucement se révèle et s’efface sur nos parcelles d’existence.

Après cette expérience intérieure, revenant sur ses pas le visiteur voit sur les étagères bordant la salle du futur, les images rémanentes. Deux dessins supplémentaires résument la totalité de l’expérience, l’un semble vierge l’autre est chargé de pigments. Ils sont le Ying et le Yang, le tout et le rien. Le lien entre présent et avenir. Leur caractère symbolique leur vaut d’être encadrés.

A côté, des petites images, certaines fixes d’autres animées disent que présent, passé et futur sont intimement liés et disponibles à notre conscience. Riche de cette expérience, le visiteur retournera dans le présent, le sien.

Mercredi 20 juin 2018: à partir de 18:30 je serais à Arrêt sur l’image Galerie, pour une rencontre impromptue

Arrêt sur l’image galerie  du 17 mai au 13 juillet 2018 | Présent et représentation du futur | 45 cours du Médoc, 33000 Bordeaux.
Musée des Arts décoratifs et du Design (madd-bordeaux) du 17 mai au 17 septembre | 2018 | Passé | 39 rue Bouffard, 33300 Bordeaux
Chateau Palmer | installation éphémère sur le futur|déjà passé | 33460 Margaux

Sèves Brutes | Présent | Arrêt sur l'Image

Sèves Brutes | Passé | madd_bordeaux

Invitation

Invitation