L’absence en nos pas

Je voulais partager avec vous cette histoire, « L’absence en nos pas », née pour le pavillon Tunisien de la Biennale de Venise de cette année dont le thème était « The absence of path ».

Alors que la biennale a fermé, que l’année s’est achevée pour recommencer et que les chemins ont commencé à se dessiner, relisant les textes que j’avais écris, j’ai trouvé frappant combien ils s’inscrivent dans ce qui va suivre.

En effet, je prépare pour le mois de mai une exposition à Bordeaux sur trois lieux magnifiques et puissants qui traitera du Sang. Le projet appelée Sèves Brutes sera une exploration en trois temps, le futur au Château Palmer, le présent à la Galerie Arrêt sur l’Image et le passé au madd-bordeaux ( Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux). A travers ces déclinaisons je tenterais de montrer ce qui ne se voit pas, comme ces chemins qui sont les nôtres. Je vous en parlerais plus bientôt.

Je vous propose maintenant  l’histoire l’absence en nos pas que vous pouvez retrouver en intégralité dans le pdf joint ou ici.

Puisse votre parcours être bordé d’amour et vos pas libres comme l’air, soyez le chemin.

(h)Etre | E-ombre portee | 2017 | photographies

(h)Être | E-ombre portée | 2017 | photographies