Yama – 9 – Renouveau

Le monde est entier, il se reflète en nous et fait miroiter ce qui nous habite, la lumière et l’ombre. Il a encore une fois montré notre part obscure. Puisque nous avons le choix, j’ai décidé de vivre dans un monde d’amour et de confiance.

Ainsi je pars les 4, 5 et 6 avril en Israël une nouvelle fois, pour conclure ce merveilleux projet de Yama. Je vais capturer une partie de ce que j’en retiens. Dans cette chorégraphie du temps qui passe, je vais, à partir du final en réinterpréter la morale et la capturer en vidéo. A chaque instant au bord de nos vies nous muons, prêts à tous les abandons et tous les renouveaux. Dans ces moments charnières, tels des chenilles en mutations, nos cocons sont ils nos linceuls ou nos chrysalides ?

Vous m’avez fait savoir que les doutes que j’avais exprimés au cours de cette experience extraordinairement nourrissante, en créant ce que je ne connaissais pas dans un contexte nouveau avec un langage inconnu, vous ont fait douter pour moi. Mais les chemins de nos libertés sont obscurs, pavés de surprises, de confrontations nouvelles. Je n’en ai tiré que des espaces nouveaux en moi, et la lumière y entre avec plus de force et de joie.

C’est pourquoi je me lance dans une nouvelle aventure et collaboration et pars mi avril explorer le travail du verre aux Etats Unis avec Andrew Erdos. Artiste du verre, il m’accueille pendant sa residence au Corning Museum of Glass pour 4 jours d’exploration. Je partagerais en images cette experience.

Dans le calendrier juif, dont les mois sont lunaires et les années solaires, l’année en cours est dite embolismique et complète, elle compte 13 mois. Le mois supplémentaire, porteur du possible , de l’inconnu, Adar 2, celui dans lequel nous sommes, s’insère dans le calendrier juste avant Pessah, la Pâque juive, fête de la sortie symbolique de nos déserts. Il est temps de rêver nos vies et de les mettre au monde.

imageimage